article

"Je me suis senti désiré", découvrez les premiers mots de Charlie Cresswell au TéFéCé

Publié le 08/07/2024 à 17h45

Entretien avec Charlie Cresswell, première recrue du mercato estival 2024 du Toulouse Football Club !

Première recrue estivale du Toulouse Football Club en cet été 2024, Charlie Cresswell s'est exprimé sur son arrivée dans la Ville rose, en provenance de Leeds United.

La France, Toulouse... une découverte pour toi ?

Un peu oui, même si quand j’étais enfant, je venais en France pour faire du ski, dans les Alpes ! Puis, je suis déjà allé à Paris avec ma femme pour visiter. Mais pour Toulouse, c'est ma première fois en effet. Je ne vais pas mentir, je ne connais pas grand-chose à propos de la ville, ni de sa culture, mais j'ai déjà hâte d'en savoir plus !

Et à propos du TéFéCé, que connaissais-tu à propos du Club ? Avais-tu eu des échos à propos de notre victoire face à Liverpool en Ligue Europa ?

Je me souviens clairement de ce match qui avait fait un peu de bruit, en Angleterre. J’avais même regardé quelques rencontres en Ligue Europa. L’atmosphère avait l’air dingue ! Ça donne envie de porter ce maillot du TéFéCé. J'ai également déjà affronté Manu Koné, qui est passé par Toulouse, avec les U21 de l'Angleterre face à la France (Amine Adli était également titulaire, ndlr). C'était en mars 2023, j'étais titulaire et on avait battu les Français 4-0 (rires), mais ils étaient très talenteux !

Pourquoi avoir pris la décision de rejoindre Toulouse justement ?

Je me suis senti désiré par le Club, qui a beaucoup poussé en interne pour me signer. Ils m’ont fait comprendre que je pouvais devenir une pièce importante du projet. Un projet qui s'annonce très ambitieux, c’est ce qu’il m’a plu également !

N'est-ce pas risqué pour un Anglais de quitter l'Angleterre ?

C’est un risque oui, mais je voulais aussi sortir de ma zone de confort. Il n’y a pas beaucoup d’Anglais qui partent à l’étranger, mais je voulais me tester pour découvrir une nouvelle expérience et m’améliorer dans tous les compartiments du jeu. C'est un vrai challenge, mais c'est excitant.

Leeds United, c'était tout pour toi ?

Ce Club représente énormément. C'est une histoire de famille avec Leeds, mon père y a joué à l'époque. J'ai fait mes débuts là-bas, j'ai gravi tous les échelons et j'ai tous mes amis. Mais il était temps pour moi de partir, surtout après cette dernière saison où j'aurai aimé avoir plus de temps de jeu. Je me concentre sur Toulouse désormais.

Pour les supporters qui ne te connaissent pas encore, comment te décrirais-tu, toi, en tant que défenseur central ?

Je suis un joueur qui se donne à 200%, dès que je mets un pied sur le terrain. Je suis quelqu'un de très vocal sur la pelouse, j’aime tacler, aller au duel, surtout dans les airs car j’ai un très bon jeu de tête. Depuis mes débuts à Leeds, j’essaie d’être un leader pour mes coéquipiers !

Et quelles sont tes plus grandes qualités ?

Je dirais que ma qualité première est mon jeu de tête. Je suis très agressif dans les deux surfaces de réparation. Mais je peux aussi relancer proprement de derrière, notamment sur du jeu long.

Y a-t-il un défenseur sur qui tu prends exemple ?

John Stones. En tant qu'Anglais, c'est un joueur qui m'inspire beaucoup. Il est très propre, il est bon avec le ballon et peut se projeter vers l'avant. Il est polyvalent et peut dépanner au milieu de terrain, ce que je faisais aussi parfois quand j'étais jeune, à Leeds !

Quelles sont tes ambitions, ici, au TéFéCé ?

Jouer et gagner le plus possible, dans une équipe compétitive tout au long de la saison. Je vais tout donner, je mets du coeur dans tout ce que je fais alors ici, ce sera pareil.

Enfin, si tu avais un petit mot à dire pour nos supporters violets ?

J'aimerais leur dire que je vais me donner à fond pour le Club ! Il me tarde de vous rencontrer, alors venez nous supporter !

Comme Charlie, on a tous hâte de vous retrouver au Stadium ! On souhaite le meilleur à notre nouvelle recrue pour sa première saison à Toulouse ! 😈😉

partager l'article