Un bijou et un succès
face à Ajaccio

Partager l'article
Publié le 13/07/2019 à 13h50
Modifié le 16/07/2019 à 12h33

Pour leur deuxième rencontre de préparation de la semaine, les Violets se sont imposés sur la plus petite des marges face à la formation de l'AC Ajaccio. Un succès marqué par un remarquable coup-franc de John Bostock, et un nouveau clean-sheet ! Résumé. 

 

Toulouse FC 1 - 0 AC Ajaccio

Samedi 13 juillet - 11h00

Stade George-Beyney - L'Union - 850 spectateurs

Arbitres : Monsieur Thual, assistés de Messieurs Pasqualotti et Di Francesco

Buteur : Bostock (50')

 

Toulouse FC : Reynet (Goicoechea 60') - Moreira (Sanna 60') - Shoji (Diakité 74') - Diakité (Goncalves 60') - Diarra (Rapnouil 60') - Vainqueur (Tounkara 60')  - Bostock (Bangré 60')  - Makengo (Adli 60')  - Dossevi (c) (Corredor) - Boisgard (Zobo 60') - Koulouris (Sanogo 60'). 

Entraîneur : Alain Casanova

AC Ajaccio : Leroy - Avinel, Choplin, Hergault, Huard (Andonian 60'), Tramoni, Coutadeur, Laci, Zady, Cavalli (Corinus 60'), El Idrissy  

Entraîneur : Olivier Pantaloni

Avertissements : Avinel (28'), El Idrissy (41')

 

Le récit 

Les deux corners, un de chaque côté, au cours des cinq premières minutes de jeu, avaient laissé espérer un début de rencontre canon. Finalement, et sans grande surprise, un gros quart d'heure d'observation s'offrait à nous pour ces premières minutes entre Ajacciens affûtés et Violets désireux de bien faire.

Il fallait attendre un coup de tête signé Bafodé Diakité, sur coup-franc, pour lancer les hostilités (22'). Première opportunité suivie dans la foulée d'une nouvelle pour Efthymios Koulouris, en renard de la tête, sans plus de réussite (25'). L'occasion pour le Grec de découvrir la rudesse des chocs corses, à l'image d'une grossière faute d'Avinel - averti. Discrets jusqu'ici, les visiteurs s'illustraient par une frappe enroulée bien repoussée par Baptiste Reynet (34'), puis un bon centre que Tramoni ne parvenait à reprendre correctement (40'). Le premier acte se terminait sur un nouveau résultat vierge. 

Alors qu'ils s'étaient - presque tous - arrêtés à la pause du côté de Béziers, les onze titulaires s'offraient un quart de rab. Et il aurait été dommage de s'en priver, puisque John Bostock profitait de l'occasion pour nous offrir un sublime coup-franc, décisif ! (49'). Avant de laisser place à la seconde équipe, Baptiste Reynet y allait de sa parade réflexe, préservant ainsi l'avantage acquis quelques secondes plus tôt. 

L'heure des jeunes arrivait, avec à noter un bon ballon gratté par Mamady Bangré et un enroulé manqué de Corredor (74'). Trente minutes elles aussi animées, qui auraient pu nous permettre d'assister à un second but, sans l'intervention précieuse de Leroy dans les pieds de Zobo (81'). Au final, les dernières minutes ne modifieront en rien le tableau d'affichage, permettant au TFC d'enregistrer son premier succès de cette préparation. 

 

Les moments forts 

  • 22' : Découpé sur le flanc gauche, Matthieu Dossevi obtient un bon coup-franc aux vingt-cinq mètres, totalement excentré. Le centre de John Bostock trouve la tête du Pitchoun Diakité. Benjamin Leroy se détend parfaitement, et dévie un ballon qui ne prenait pas la direction du but.  
  • 34' : Profitant d'un bon travail de son latéral Huard, Zady-Sery essaie d'enrouler sa frappe mais voit un Baptiste Reynet vigilant repousser le cuir.
  • 41' : Dans le dur depuis cinq minutes, les Violets voient Zady-Sery prendre de la vitese côté gauche et centrer fort pour Tramoni. Heureusement, Moussa Diarra gêne assez le jeune pour le priver de l'ouverture du score.   

  • 50' : Nouveau coup-franc toulousain, obtenu par Matthieu Dossevi. John Bostock, de son pied droit, envoie le cuir en plein dans la lunette de Leroy. Imparable ! 

  • 55' : Servi en retrait, à l'entrée de la surface, Mathieu Coutadeur ose une lourde frappe, finalement déviée. Le corner suivant est capté sans difficulté par Baptiste Reynet. Le portier s'illustre trois minutes plus tard sur une tentative angle fermé de Zady-Sery. 

  • 60' : Sur corner, Choplin prend le dessus sur la défense violette. Il faut un arrêt réflexe du même Baptiste Reynet pour éviter l'égalisation.   

  • 72' : Contre toulousain mené par Amine Adli et poursuivi par Zobo, pour Corredor. L'ailier droit tente l'enroulé du pied droit, à côté. Dans l'autre sens, Tomi tente première intention des 20 mètres, sans inquiéter Mauro Goicoechea. 

 

Les réactions

Quentin Boisgard

"Ça va faire bientôt trois semaines qu'on a repris, donc physiquement les sensations sont bonnes de mon côté. On travaille bien à l'entraînement, avec deux séances par jour. Dans l'ensemble, notre match a été bon. On retrouve progressivement nos automatismes testés à l'entraînement. En ce moment, je joue à gauche, comme la saison passée lors de mon prêt à Pau. J'ai des repères à ce poste, même si les demandes du Coach sont assez différentes. On s'est aussi habitués à la chaleur, c'est important de le noter."

Steven Moreira

"J'ai eu les jambes lourdes sur ce match là, après une très bonne semaine d'entraînement. Face à moi, j'avais un bon ailier, de niveau Ligue 1 (Zady-Sery) je pense. Malgré tout, j'ai tenu mon poste et j'ai tenté aussi d'apporter offensivement, comme j'aime à le faire souvent. Je sais que je suis intéressant dans ce domaine, mais je dois encore consolider ma solidité défensive. Il faut aussi noter le très bon apport de Gen, qui est vraiment le chef en ce moment. Il s'est adopté très vite, notamment sur le plan athlétique."

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus