"Tous les points seront
durs à aller chercher"

Partager l'article
Publié le 01/02/2020 à 22h53
Modifié le 01/02/2020 à 22h59

L'entraîneur toulousain Denis Zanko a livré sa réaction en conférence de presse après le match nul du TFC à Amiens (0-0). C'est à lire ci-dessous.

"Vous connaissez la spirale dans laquelle nous sommes. Aujourd’hui, être capable dans un match à enjeu, avec une grosse pression, de ramener quelque chose et de ne pas prendre de buts, ce sont des indicateurs positifs. Il faudra encore faire mieux pour avancer dans le classement.

Je suis à la recherche d’ondes positives pour que les joueurs y croient pour avancer. On avait posé des bases à Lyon la semaine dernière, et on commence à récolter les fruits de notre travail. Ce n’est pas un résultat exceptionnel, mais nous devons nous en contenter. La première mi-temps était de bien meilleure facture pour nous. Par la suite, on a reculé, notamment avec une grosse pression amiénoise. De toutes façons, tous les points seront durs à aller chercher.

Peut-être qu’on va être amenés à faire un championnat à trois équipes jusqu'à la fin de la saison, mais on est prêts pour cela. On est malades, certes, mais on est encore en vie. J’ai senti les joueurs plutôt satisfaits du point qu’on est allés chercher ce soir. Il y a un équilibre encore à trouver entre notre volonté d’être solides et compacts, et nos actions offensives. La priorité était de poser les bases. Ruben Gabrielsen est un leader, bien accompagné par Bafodé Diakité. Aujourd’hui, on avait un axe solide, avec un Ibrahim Sangaré très utile et qui a répondu présent dans les duels.

Le match de mercredi face à Strasbourg au Stadium sera particulier, une nouvelle fois difficile. Toutes les ondes positives sont les bienvenues, et les élans de solidarité des clubs toulousains et des supporters sont nécessaires.

William Vainqueur a fait une très bonne première mi-temps, mais a pris un coup sur la cheville, et cela a sans doute coïncidé avec notre baisse de régime en deuxième période. On va voir comment il va récupérer d’ici Strasbourg."

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus