Les Violets s'inclinent lourdement
au Parc des Princes

Partager l'article
Publié le 25/08/2019 à 23h55
Modifié le 27/08/2019 à 09h45

Alors qu'ils avaient résisté aux assauts parisiens en première période, les Toulousains ont craqué dans le second acte et s'inclinent lourdement face au PSG, malgré un Baptiste Reynet très performant et auteur d'un second arrêt sur pénalty cette saison.

 

Paris SG 4-0 Toulouse FC

Dimanche 25 août - 21h00  au Parc des Princes 

Arbitres : Monsieur Brisard, assisté de Messieurs Boudikian et Pages.

Buteurs : Choupo-Moting (50ème et 75ème), csc de Goncalves (55ème), Marquinhos (83ème) pour le PSG

Avertissement : Ibrahim Sangaré (56ème) pour le TFC

PSG : Areola - Dagba, Marquinhos (c), Diallo (puis Thiago Silva, 40ème), Bernat - Gueye, Verratti, Sarabia - Di Maria, Mbappé (puis Zagré, 66ème), Cavani (puis Choupo-Moting, 14ème).

Entraîneur :  Thomas Tuchel

TFC : Reynet - Moreira, Amian, Diakité, Goncalves (puis Saïd, 71ème), Sylla - Vainqueur (puis Dossevi, 59ème), Sangaré, Makengo - Gradel (c), Koulouris (puis Leya Iseka, 59ème).

Entraîneur : Alain Casanova

 

Le récit 

Pour ce déplacement au Parc des Princes, Alain Casanova opte pour une défense à cinq, au centre de laquelle on retrouve trois jeunes joueurs formés au club : Kelvin Amian, 21 ans, Bafodé Diakité, 18 ans, et Mathieu Goncalves, 18 ans et qui fête à cette occasion ses débuts en Ligue 1 Conforama.

Très rapidement, les Pitchouns sont mis à contribution par le virevoltant Kylian Mbappé. Rapidement privé de son compère Edinson Cavani, sorti sur blessure à la 14ème minute, l'attaquant champion du monde démontre toute son envie de fêter sa 100ème apparition dans l'élite du foot français par un but. Mais Baptiste Reynet l'en empêche à plusieurs reprises, le portier confirmant son bon début de saison. Les Violets plient mais ne rompent pas, autour notamment d'un "Bafo" Diakité omniprésent sur les centres adverses. Mieux, Max Gradel et ses coéquipiers commencent à réussir à mettre le pied sur le ballon. Le capitaine toulousain montre l'exemple, s'investissant à la récupération avant d'essayer de lancer les offensives des siens. À une ou deux reprises, on peut regretter un manque de précision dans l'avant-dernière passe, qui aurait pu permettre de mieux exploiter des situations de supériorité numérique. Ou dans le dernier geste, à l'image de cette volée non cadrée par Issiaga Sylla, après un centre difficilement renvoyé par le portier adverse. Solidaires et costauds défensivement, les joueurs du Téfécé tiennent en échec les champions de France en titre à la pause.

Malheureusement, les Toulousains s'écrouleront dans le second acte, dépassés par les accélérations parisiennes. Le but d'Eric Choupo-Moting à la 50ème minute, malgré un mur de joueurs violets autour de lui, assomera les hommes d'Alain Casanova. À l'image de celui qu'ils encaisseront cinq minutes plus tard, encore groggys. Les entrées en jeu avant l'heure de jeu de Matthieu Dossevi et Aaron Leya Iseka, pour tenter de réduire la marque et espérer changer le cours du match, n'y feront rien, tout comme celle de Wesley Saïd un peu plus tard.

Les Violets devront profiter de la réception d'Amiens samedi prochain au Stadium pour rebondir après ce lourd revers, et ainsi repartir de l'avant !

 

Les temps forts 

  • 3' - À bout portant, Baptiste Reynet fait barrage à Kylian Mbappé, auteur d'un appel tranchant au coeur de la défense toulousaine, et qui enchaîne d'une frappe sans contrôle dans un angle bien fermé.
  • 4' - Très en vue en cette entame de match, Mbappé fixe son vis-à-vis et trouve une nouvelle position de frappe. Le portier toulousain se couche bien pour capter la tentative du Champion du Monde !
  • 7' - Le premier corner du match est parisien. Le ballon file de la droite vers la gauche puis revient sur la gauche d'un centre qui voit Idrissa Gueye, esseulé, tenter un coup de tête, non cadré.
  • 13' - Après une première frappe contrée du capitaine Max-Alain Gradel, c'est Issiaga Sylla qui a une opportunité, profitant d'un bon centre difficilement boxé par Areola. Sa volée fuit le cadre de quelques centimètres !
  • 21' - Gênés dans la relance, les Violets offrent une nouvelle opportunité à Mbappé qui vient exploiter un ballon dans le dos de Goncalves mais butte à nouveau sur Baptiste Reynet.
  • 22' - Angel Di Maria fait apprécier son habileté sur coup de pied arrêté en tentant un corner direct qui ne surprend pas Baptiste Reynet, vigilant, qui réussit à boxer le cuir hors de son but !
  • 38' - Très actif sur son côté droit, Steven Moreira récupère un ballon haut, accélère puis fixe la défense, en supériorité numérique, avant de servir son capitaine Max-Alain Gradel. L'Ivoirien voit sa frappe terminer dans le petit filet extérieur du but parisien.


  • 46' - Dès l'entame de la deuxième mi-temps, Eric Choupo-Moting se signale par un enchaînement conclu d'une frappe, malgré le marquage de deux Toulousains, que Baptiste Reynet doit claquer au-dessus de sa transversale.  
  • 47' - Les Parisiens poussent. Sur un centre dévié de Di Maria, Mbappé place une première tête, contrée. Le ballon lui revient mais sa seconde tentative ne surprend pas Baptiste Reynet, bien placé.
  • 50' - Eric Choupo-Moting trouve la faille dans la ligne défensive toulousaine et, après une roulette, s'en va crucifier Baptiste Reynet d'une frappe qui vient frapper avec succès le bord du montant du portier haut-garonnais ! (1-0)
  • 55' - Le deuxième but parisien intervient sur un centre de Sarabia que le jeune Mathieu Goncalves dévie au fond de ses filets. (2-0)
  • 64' - Sur un excellent centre de Matthieu Dossevi au premier poteau, Aaron Leya Iseka ne réussit pas à reprendre le ballon, à un mètre du but adverse. Une balle de but qui aurait pu relancer ce match.
  • 68' - Face aux dribbles de l'Espagnol Sarabia, Goncalves glisse et, dans sa chute, touche le ballon de la main. Le VAR vient confirmer la décision initiale de Monsieur l'Arbitre à savoir siffler un pénalty.
  • 71' - Comme ce fût déjà le cas à Brest lors de la première journée, Baptiste Reynet part du bon côté et repousse ce pénalty frappé par Di Maria !
  • 75' - Choupo-Moting profite d'un dédoublement parfaitement joué entre Di Maria et Bernat pour inscrire un doublé. (3-0)
  • 79' - Sur un centre parfait de Di Maria, Sarabia, idéalement placé, ne cadre pas sa tentative de la tête.
  • 80' - Sur un centre ajusté de Max-Alain Gradel, Wesley Saïd fait apprécier son timing devant Marquinhos mais ne peut cadrer son coup de tête.
  • 82' - Arrêt réflexe de Baptiste Reynet sur un tacle tenté par Choupo-Moting pour reprendre un centre au premier poteau.
  • 83' - Sur le corner qui suit, Angel Di Maria trouve Marquinhos qui, lancé, s'impose dans les airs pour marquer de la tête le quatrième et dernier but du match. (4-0)

 

Réaction

Max-Alain Gradel au micro de Canal+

"C'est vraiment dommage de s'incliner si lourdement... Nous n'avons pas réussi à reproduire en seconde période le match que nous faisons en première mi-temps. Je pense que le PSG a réussi à hausser son niveau et malheureusement, de notre côté, nous n'avons pas su le faire. C'est la principale explication aux quatre buts encaissés, des buts évitables...

En défense, nous avons beaucoup de blessés en ce moment. Il faut compenser avec de jeunes joueurs, inexpérimentés. Malgré cela, il faut saluer leurs performances, ils ont donné le meilleur d'eux-mêmes ce soir, dans un contexte difficile. Il faut les encourager, c'est le point positif de ce match malgré ce résultat décevant."

 

Le tweet

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus