Les Pitchouns font la loi à
Rodez et filent en seizièmes

Partager l'article
Publié le 12/01/2020 à 18h30
Modifié le 15/01/2020 à 10h12

Trois semaines après leur brillante qualification à Bayonne (2-6), les Pitchouns ont enchaîné avec un nouveau succès en Gambardella, cette fois à Rodez (1-4). Un ticket pour les seizièmes acquis avec brio, et un triplé signé du capitaine Janis Antiste. 

 

Rodez AF 1-4 Toulouse FC

Dimanche janvier 2020 - 14h30, stade Louis Polonia

Buteurs violets : Antiste (8', 11' et de 69'), Lopes (88')

La composition du TFC : Astruc - Agora, Lambert, Celestin, Gau (puis Blé 27') - Ramade, Rey, Tibidi - Pannafit (puis Keben 78'), Antiste (c), Savignac (puis Lopes 60')

Entraîneur : Nicolas Sahnoun

 

 

La réaction du Coach Nicolas Sahnoun

"J'ai aimé l'humilité et l'abnégation de mon groupe"

"Je suis satisfait de l’entame de match des garçons. Comme face à Bayonne, nous avons réalisé un gros début, face à une équipe d’un niveau bien supérieur, avec beaucoup de qualité sur le plan offensif. On a fait preuve de réalisme en étant efficaces sur nos premières offensives.

Nous nous sommes faits un peu bouger sur les coups de pied arrêtés adverses, mais il faut rappeler la jeunesse du groupe, avec quatre U16. On s’est rendu le match facile même si notre gardien a été déterminant à plusieurs reprises. On a eu un petit creux en fin de première période. A la pause, Il a donc fallu leur rappeler que nous devions continuer d’imposer notre jeu. On voulait creuser l’écart, et mettre un coup mental à notre adversaire. Le 3-0 a fait du bien, mais Rodez n’a vraiment rien lâché.

C’était un beau match de coupe, dans une chaude ambiance. Il y a une belle expérience à tirer pour nos jeunes de cette partie. Même favoris au coup d’envoi, les garçons ont montré beaucoup d’humilité et d’abnégation. C’est une place pour les seizièmes de prise, alors que Bordeaux, Montpellier et Lens ne sont pas passés ce dimanche. La Gambardella, c’est vraiment la copie conforme de la Coupe de France pour les grands. On ne se fixe pas de limites, mais on ne veut pas tomber dans l’euphorie. A chaque déplacement, il y a la volonté pour nos adversaires de faire tomber le finaliste de la saison passée, et c’est une pression supplémentaire pour les jeunes, qui pour le moment s’en sortent bien.

Depuis le début du parcours, on s’est juste fixé une seule barre : accueillir un beau match à domicile, comme la saison passée. C’était une superbe fête face à Montpellier, et dans une jeune carrière, c’est un moment important. J’aimerais que mon groupe connaisse la même expérience cette saison."

Le tirage au sort des seizième de finale se déroulera ce jeudi 16 janvier. La prochaine rencontre est quant à elle programmée pour le premier week-end du mois de février.

 

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus