Le pénalty du break face à Lille
transformé par Max-Alain Gradel

Partager l'article
Publié le 20/10/2019 à 00h15
Modifié le 20/10/2019 à 00h15

Suite à une main de Jérémy Pied dans sa surface et après utilisation du VAR, les Toulousains obtiennent un pénalty synonyme de break. Et leur capitaine Max-Alain Gradel ne tremble pas face à un Mike Maignan spécialiste de l'exercice. 2-0 pour les Violets.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus