La carte postale du stage à
Navata avec Janis Antiste

Partager l'article
Publié le 14/07/2020 à 14h00
Modifié le 15/07/2020 à 11h01

Tout juste arrivé du côté de Navata, pour son premier stage avec le groupe professionnel, le jeune avant-centre Janis Antiste nous raconte sa première journée en Catalogne.

"Me voici enfin en Catalogne, du côté de Navata ! Pour être très précis, nous voici, mes coéquipiers et moi, à un peu plus de 5h00 du Stadium. Comment s'est déroulé le trajet ? Il a débuté à 9h00 ce matin et duré environ 5h00. De mon côté, il est passé relativement vite. Pour tout vous dire, j'en ai profité pour continuer mes séries Netflix, tranquillement. D'autres partenaires, dont je vais taire le nom, ont préféré dormir.  

Evidemment, il me tardait de savoir avec qui j'allais faire chambre commune. J'ai hérité du cadre des jeunes, celui qui nous tient (ou essaie de le faire), Moussa Diarra ! Pour ne rien vous cacher, c'est mon premier stage, donc j'espérais être avec un autre Pitchoun. Mission accomplie. 

Ce lundi, pas de séance au programme, mais des activités de cohésion. Avant cela, nous avons profité de deux heures de temps libre pour découvrir les infrastructures en compagnie d'Anthony (Rouault), de Sam (Sanna) et de Flo' (ndlr : Florentin Bloch). Le cadre est magnifique, et le personnel à notre écoute permanente. Le seul petit inconvénient, c'est le port du masque obligatoire à l'intérieur des locaux. Mais bon, on s'y fait, on a l'habitude. 

Au niveau du temps, on a assisté à une grosse averse de trente bonnes minutes en milieu d'après-midi. Elle aura eu le mérite de rafraichir le temps. Je pense personnellement que c'est une bonne chose. Nous n'aurons pas de grosse chaleur d'ici les prochains jours. Et en plus, elle n'a pas dégradé le terrain. Parlons-en d'ailleurs de celui-ci, car c'est un véritable billard. Il me tarde d'être à demain pour pouvoir le tester ! 

Avant de retrouver ma chambre, je dois vous parler de ma brillante victoire à la pétanque avec mon binôme Anthony Rouault ! J'imagine déjà l'esprit de revanche qui anime Flo' et Sam, mais c'est le jeu. Nous serons attendus au tournant, peut-être demain. Enfin, pour vous rassurer, non, mon bizutage n'a pas encore eu lieu, malgré les premiers avertissements de Max-Alain Gradel... Je croise les doigts."

Tous les jours, retrouvez la carte postale d’un de nos Pitchouns. Demain, rendez-vous avec Anthony Rouault.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus