"J'ai honte et j'ai
les boules"

Partager l'article
Publié le 21/12/2019 à 23h25
Modifié le 23/12/2019 à 13h53

Retrouvez les mots du Coach Antoine Kombouaré après le revers concédé par le TFC ce samedi à Nice, en clôture de l'année 2019 (3-0). 

"L’équipe a été en grande difficulté en première période, incapable de protéger son but. On n’a pas lâché, parce que si ça avait été le cas, on aurait pris un wagon. La seule satisfaction, s’il pouvait y en avoir une, ce serait cette deuxième période. Qui dit entame de match catastrophique dit défaite obligatoire. Ce soir, j’ai les boules et j’ai honte. On continue de couler et de s’enfoncer. Je peux comprendre la fébrilité et le manque de confiance. Les joueurs essaient, tentent, mais on a le sentiment d’être en danger à chaque fois que les équipes adverses approchent du but.

Maintenant, les joueurs vont se laver les têtes, et j’espère se poser les bonnes questions. Sont-ils conscients que nous sommes en train de couler? Nous, on vise la dix-huitième place et nos adversaires sont encore à une portée de fil. 

Vous avez le droit de ne plus y croire, mais nous, on y croit encore, on veut se sauver. Bien sûr qu’on a des doutes, qu’on pourrait lâcher, mais ce n’est pas le cas. On est construit comme ça. Je ne regrette jamais mes choix. En première mi-temps, si j’avais pu, je faisais onze changements. Manu Koné avait déjà un jaune et Matthieu Dossevi est actuellement en difficultés."

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus