Focus sur l'Olympique
Lyonnais

Partager l'article
Publié le 18/12/2019 à 12h30
Modifié le 18/12/2019 à 15h40

Trois jours après un dimanche dramatique, qui aura vu son équipe s'incliner et perdre deux de ses joueurs majeurs, Rudi Garcia devrait composer ce mercredi un onze remanié pour défier le TFC. Le tout avec, sans doute, déjà, la tête à Reims. 

 

Dans l'impasse

Vivement les vacances pour les Gones. Alors qu'ils se devaient de faire un résultat lors de la réception de Rennes ce dimanche, les hommes du Président Aulas ont perdu gros (0-1). Plus qu'une nouvelle contre-performance, la troisième de rang à domicile, Bertrand Traoré et ses partenaires ont réalisé une bien mauvaise opération comptable, avec désormais un retard de six points au classement sur l'actuel troisième, Lille. 

Hormis la bouffée d'air en Ligue des Champions, et une qualification acquise au forceps il y a quinze jours (2-2), l'OL n'est pas à l'heure. Et pour ne rien ajouter au triste bilan, le mercato hivernal s'annonce déjà décisif (voir ci-dessous). 

 

Un dimanche catastrophique  

Ce dimanche, l'OL a perdu plus que trois points. Avant même la pause, sur la pelouse du Groupama Stadium, Jeff Reine-Adelaïde et Memphis ont dû quitter leurs partenaires, blessés. D'ores et déjà annoncés forfaits pour le reste de la saison, les deux offensifs lyonnais risquent de manquer terriblement au secteur offensif des Rhodaniens. Pour cause, le duo représentait jusqu'ici 40% des buts de leur équipe (11/28), rien qu'en championnat. Des blessures synonymes de recrutement indispensable dès l'ouverture du prochain marché des transferts.

Evidemment absents ce mercredi, ces deux joueurs ne seront pas les seuls cadres non convoqués par Rudi Garcia pour ce huitième de finale de la Coupe de la Ligue, alors que l'OL devra batailler à Reims samedi pour la dix-neuvième journée de championnat. 

 

Les mots du coach adverse : "Encore deux matchs pour tout donner"

"L’abattement était surtout pour les joueurs blessés. On n’a pas le temps de s’apitoyer sur notre sort. On veut se qualifier. On doit mettre toutes nos forces vives. On a encore deux matches pour donner tout ce qu’il nous reste… Les joueurs ont besoin d’évacuer les deux grosses blessures. Il faudra ensuite retourner au combat. Cela nécessite d’être bien physiquement et mentalement."

 

Du côté de l'OL aussi, place aux jeunes ! 

Décidément, le jeune Oumar Solet va finir par apprécier le TFC. L'international tricolore U20 compte à ce jour une seule titularisation dans sa carrière en Ligue 1 Conforama, et c'était au Stadium au mois de janvier dernier. Ce mercredi, le voici possible présent dans le onze de départ, dans l'optique de faire souffler Denayer (et ne pas revoir trop rapidement Marcelo sur la pelouse lyonnaise...). 

S'il était finalement retenu dans les choix du coach Garcia, l'imposant défenseur central (1,92m) ne devrait pas être le seul jeune olympien présent au coup d'envoi. Déjà présent contre Rennes il y a quatre jours, Maxence Caqueret pourrait récidiver au coeur du jeu. Rayan Cherki (16 ans), et même Melvin Bard, apparu pour la première fois avec les professionnels il y a quinze jours à Nîmes (0-4), postulent également. 

 

La composition probable

En 4-2-3-1: Tatarusanu - Tete, Solet, Andersen, Cornet - Jean Lucas, Caqueret - Bertrand Traoré, Aouar (c), Cherki - Terrier

Remplaçants : Lopes, Denayer, Solet, Bard, Thiago Mendes, Tousart, Dembélé, Gouiri

Absents : Memphis, Reine-Adelaide, Marçal, Dubois, Koné (blessés). 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus