Focus sur les huit Pitchouns
retenus pour Niort/TFC

Partager l'article
Publié le 30/10/2019 à 16h00
Modifié le 30/10/2019 à 16h58

Sur les dix-huit joueurs retenus par Antoine Kombouaré pour affronter les Chamois Niortais, ils seront huit issus du Groupe Élite. Avant de se plonger dans le match, retrouvez les informations à connaître sur ces (très) jeunes pousses toulousaines ! 

 

Le "petit" nouveau : Florentin Bloch 

Le dernier arrivé au coeur de ce Groupe Elite n'aura donc pas dû attendre bien longtemps avant de connaître son premier groupe professionnel officiel. Baptiste Reynet laissant logiquement sa place de titulaire à son fidèle acolyte Mauro Goicoechea, l'ancien portier du Tours FC sera sur le banc violet au coup d'envoi.

Florentin compte déjà plusieurs bancs en National 1 avec son ancien club. Désormais portier de la National 3 violette, on l'a notamment déjà vu décisif à Agde, permettant au groupe de Jean-Christophe Debu de réaliser un clean-sheet (0-0).

  • Gardien / 19 ans / arrivé au TFC en 2019 / international U20

 

Le meneur d'hommes : Moussa Diarra 

Les plus assidus des catégories jeunes le connaissent déjà très bien, notamment comme capitaine de la Gambardella la saison passée. Polyvalent, capable d'évoluer comme latéral gauche ou défenseur central, il porte désormais le brassard en National 3, symbole de ses qualités de meneur d'hommes saluées en conférence de presse par Antoine Kombouaré. 

Solide face à Eibar il y a trois semaines en à Pau, aux côtés de Nicolas Isimat-Mirin, on se souvient également de belles performances lors de rencontres amicales la saison passée (notamment face à Gerone en octobre 2018 - en latéral). Sur la feuille ce dimanche à Rennes, il pourrait fêter à Niort sa toute première apparition en professionnel ! 

 

Le revenant : Mathieu Gonçalves 

Avec deux apparitions au plus haut niveau, il est le plus expérimenté (au haut-niveau) des huit. Titulaire au Parc des Princes, le prometteur défenseur a ensuite parfaitement remplacé  Bafodé Diakité face à Lille.

Dur sur l'homme, à l'image de son duel intense avec Osimhen, l'international U19 tricolore est également capable évoluer sur le flanc gauche, et proposer des solutions intéressantes offensivement. Laissé ce week-end au repos par le Coach après une petite alerte, le voici de nouveau apte. 

  • Latéral gauche - défenseur central / 18 ans / arrivé au TFC en 2015 / international français  U19

 

Le patient : Sam Sanna

Du haut de ses vingt ans, il est le plus âgé du contingent toulousain. Déjà retenu par Alain Casanova pour le déplacement à Dijon en fin de saison dernière (19ème homme), l'élégant milieu de terrain a activement participé à la préparation estivale du TFC, avec notamment une place dans le onze de départ du côté de Norwich, à une semaine de la reprise du championnat. On se souvient notamment de ses superbes premières années au Centre de Formation, sous le coaching d'Anthony Bancarel (U17). 

Indéniablement au-dessus de la moyenne techniquement, il dispose également d'une vision du jeu  lui permettant d'évoluer à de nombreux postes. Latéral droit à Pau il y a trois semaines, Sam fait sans surprise partie des cadres du Groupe Elite. Retenu par Antoine Kombouaré pour ce seizième de finale de Coupe de la Ligue, une apparition serait la juste récompense de sa belle histoire avec le club de la Ville rose. 

  • Milieu de terrain (capable d'évoluer latéral) / 20 ans / arrivé au TFC en 2014 / son portrait Graine de Pitchouns

 

Le surprenant : Kouadio Koné

Rapidement considéré comme extrêmement prometteur, Kouadio Koné a profité du parcours violet en Coupe Gambardella pour prendre la lumière. Une réussite contrastant avec ses débuts difficiles sur l'île du Ramier. Buteur en huitième de finale face au Havre (6-0), il a régné sur le milieu de terrain jusqu'au Stade de France. Des performances abouties, lui offrant ses premiers groupes professionnels avec Alain Casanova, avant l'aboutissement en mai dernier. 

C'est à Dijon qu'il fêtait sa première titularisation en Ligue 1 Conforama, aux côtés de ses amis Nathan Ngoumou et Bafodé Diakité, buteur pour l'occasion (2-1). Titulaire en National 3 depuis le début de saison, il pourrait bien être de la partie ce mercredi à Niort. 

 

Le revanchard : Nathan Ngoumou

Evidemment, il reste de nombreuses étapes à franchir avant de voir le TFC se rendre au Stade de France. Mais nul doute que Nathan se ferait un plaisir de retourner à Saint-Denis, histoire de prendre sa revanche sur le destin.

Expulsé en finale de la Coupe Gambardella, le plus toulousain d'entre les huit convoqués (natif de la Ville rose et arrivé au club à 5 ans) espère définitivement passer à autre chose. Et la confiance est là, avec un triplé inscrit il y a seulement deux semaines, en National 3 face à Auch (5-1).

Aligné en amical, durant la première trêve internationale, face à l'Athletic Bilbao (1-2), Nathan se doit  de faire ses preuves auprès du nouveau staff. Avec une titularisation en Ligue 1 à son actif (Dijon J38), il était déjà à Rennes ce dimanche sans entrer en jeu. Et si, ce mercredi, les choses tournaient en sa faveur ? 

 

Le local : Adil Taoui

Il est capable de tout, à tout moment. Après un début de saison compliqué au cours duquel son physique lui aura joué des tours, le voici enfin proche de la lumière. A Niort, l'international tricolore, auteur de sept buts en Coupe Gambardella la saison passée (!), pourrait avoir l'occasion de confirmer chez les professionnels son indéniable talent balle au pied.

Le voir se confronter à une formation professionnelle représentera un premier vrai test au haut-niveau. Antoine Kombouaré lui offrira-t'il ses premières minutes ce soir ? Si tel est le cas, Adil sera presque le local de l'étape, lui le Limougeaud passé par le pôle Espoirs de Châteauroux. Sacré clin d'oeil du destin. 

 

Le travailleur : Stéphane Zobo

Finaliste de la Coupe Gambardella la saison passée, le Camerounais, récemment retenu avec la sélection U23 de Rigobert Song pour la CAN U23, est un gros travailleur sur le front de l'attaque.

Avec une réalisation depuis le début de saison (face à Fabrègues à domicile 2-4), il pourrait avoir la charge de peser sur la défense adverse, à l'image du grand frère Yaya Sanogo. Sa vitesse pourrait également être une qualité intéressante. 

  • Attaquant / 19 ans / arrivé au TFC en 2019 / international U23 (Cameroun)

 

Depuis septembre, nous vous proposons de suivre en images les aventures et performances de tous ces membres de notre Groupe Élite dans la nouvelle saison de notre série Pitchouns, dont deux épisodes sont déjà parus sur notre chaîne Youtube.

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus