Focus sur le Stade
Brestois 29

Partager l'article
Publié le 11/01/2020 à 14h00
Modifié le 11/01/2020 à 17h14

Après deux éliminations en ce début d'année 2020, les Brestois se déplacent au Stadium avec l'ambition de mettre un terme à leur mauvaise série. L'occasion aussi pour le SB29 d'agrandir un peu plus son avance au classement sur la zone rouge. 

 

Une reprise déjà intense

Deux défaites concédées (déjà) depuis le début d'année 2020, et 210 minutes disputées. Les Bretons, qui doivent faire avec un mois de janvier marathon, sont dans le dur. Après des déplacements à Lorient (Coupe de France) et Lyon (Coupe de la Ligue), c'est sur l'île des Ramers que les hommes d'Olivier Dall'Oglio poseront leurs valises ce samedi soir, avec l'ambition de mettre un terme à une mauvaise dynamique de trois revers de rang toutes compétitions confondues. Quinzièmes à dix points du TFC, l'occasion pour les visiteurs est belle d'éliminer un adversaire pour le maintien. 

 

Le maintien comme dernier objectif 

Si lors du réveillon de la Saint-Sylvestre, le Stade Brestois apparaissait encore sur trois tableaux, il ne lui reste, dix jours plus tard, que le championnat à disputer. Deux éliminations, coup sur coup, avec des saveurs bien différentes. Tandis que Mathias Autret et les siens visaient légitimement une qualification dans le Derby à Lorient (défaite 2-1 en prolongations), l'équipe a en revanche été partiellement modifiée à Lyon (défaite 3-1), avec l'apparition de plusieurs habituels remplaçants.

Comme rappelé par le Coach jeudi en Conférence de Presse, ne nous y trompons pas, la rencontre décisive de cette semaine se situe bien au Stadium. D'autant que si les Bretons performent à domicile, les performances à l'extérieur laissent le plus souvent des regrets, à l'image des revers concédés à Nîmes (3-0), Amiens (1-0) ou Montpellier (4-0). 

 

Les mots du coach adverse : "On est fébrile à l'extérieur"

"On rentre dans une période importante du championnat. S'il y a des points à prendre, c'est là. On va rencontrer des concurrents direct pour le maintien. Pour nous permettre d'avancer et écarter nos concurrents. Il y a une fébrilité de la part du groupe à l'extérieur. C'est récurrent. À Le Blé, on sait qu'on peut renverser les situations. On manque de tranchant loin de nos bases. On doit être plus solide, plus compact pour aussi nous rassurer"

 

Le pilier Larsonneur 

Il est l'une des révélations de cette première partie de saison en Ligue 1 Conforama, et ses superbes prestations dans le but brestois méritaient bien une telle lumière. Finistérien de naissance, fils de pêcheur, l'international espoirs préserve les intérêts de la onzième défense de l'élite (24 buts) avec brio. Un club pour lequel il évolue depuis 2008, déjà. Des performances impressionnantes, qui pourraient bien, s'il confirme ses bonnes dispositions lors de la phase retour, lui permettre d'être nommé au titre honorifique de meilleur gardien, un an après une précédente nomination à l'échelon inférieur (2019 avec Brest déjà). 

 

La composition probable

En 4-3-3 : Larsonneur - Faussurier (c), Duverne, Castalletto, Baal - Lasne, Ib. Diallo - Court, Battocchio, Cardona - Charbonnier

Absents : Belkebla - Kiki - Osei Yaw (blessés), Bain, Belaud, Autret (choix de l'entraîneur)

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus