Focus sur le
FC Nantes

Partager l'article
Publié le 01/12/2019 à 12h50
Modifié le 01/12/2019 à 20h38

Deuxièmes au début du mois d'octobre, les joueurs de Christian Gourcuff viennent d'enchaîner cinq rencontres sans succès en championnat. A deux heures du coup d'envoi, présentation de Canaris à la recherche d'un déclic mais privés de leur Brigade Loire.

A l'arrêt en championnat 

Presque deux mois qu'ils n'ont plus goûté à un succès en championnat. Depuis le début du mois d'octobre, et un succès étriqué face à l'OGC Nice (1-0), les Canaris viennent d'enchaîner cinq contre-performances de rang, à l'image du dernier nul concédé à Brest (1-1) alors que la victoire paraissait pourtant plus qu'à leur portée.

Deuxième il y a six semaines, un succès ce dimanche permettrait pourtant au FC Nantes de se rapprocher du podium, en revenant à un petit point d'Angers (24). Attention, sur la pelouse de la Beaujoire, le spectacle se fait rare : seulement dix buts ont été inscrits en sept journées (six pour les locaux, quatre pour les visiteurs). 

 

Les Canaris privés de leur brigade

Ce n'est pas une suspension d'un joueur, mais elle pourrait bien être tout aussi préjudiciable. Ce dimanche, les locaux ne pourront bénéficier de l'appui de leurs fidèles supporters d'ordinaire situés au sein de la Brigade Loire. Une absence due à la fermeture de celle-ci, la faute à un craquage massif de fumigènes à l'occasion du vingtième anniversaire de l'organisation.

Il en faudra plus pour inquiéter les Canaris, qui se sont tout de même imposés lors des trois dernières sanctions similaires infligées, en 2014 (face à Guingamp) et 2017 (face à Guingamp et Lorient). 

 

Les mots du coach adverse : "Aucun match n'est facile"

"Globalement en L1, si on enlève le PSG, c'est la bouteille à l'encre. Il y a un resserrement, aucun match n'est facile. Les matches se jouent avec beaucoup d'intensité et ça bascule sur pas grand-chose. Face à Marseille, le carton rouge de Moreira change la donne pour Toulouse et le match bascule sur ça."

 

Avec Alban, c'est l'heure des retrouvailles

Quatre ans après ses grands débuts en Ligue 1, un soir de novembre 2015 face à Nice (2-0), Alban Lafont va pour la première fois de sa jeune carrière retrouver son club formateur. L'occasion pour lui de recroiser Kelvin Amian ou encore Issiaga Sylla, présents à ses côtés lors de la saison 2016-2017. Un rendez-vous particulier pour le jeune garçon, qui risque d'être surveillé à plus d'un titre.

Auteur d'un très bon début de saison, le portier nantais a été l'auteur la semaine dernière d'une grosse faute, à l'origine de deux points perdus du côté de Brest. "Alban, c'est un jeune joueur qui doit progresser dans la constance. C'est une évidence. Une fois qu'on l'a dit, on va tout faire pour l'accompagner en ce sens-là " a précisé son coach Christian Gourcuff. Preuve des difficultés actuelles des Nantais : depuis deux mois, le FCN n'a plus réalisé de clean-sheet en championnat. 

 

La composition probable

En 4-4-1-1 : Lafont - Appiah, Pallois, Girotto, Traoré - Blas, Karin, A.Touré (c), Simon - Louza - Coulibaly

Remplaçants : Olliero, Basila, Wague, Abeid, Bamba, Benavente, Moutoussamy

Absents : Fabio, Homawoo, Coco (blessés)

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus