Focus sur l'Amiens
SC

Partager l'article
Publié le 31/08/2019 à 10h00
Modifié le 31/08/2019 à 10h00

Battus par Nantes la semaine dernière sur leur pelouse, les Amiénois ont à coeur de se relancer ce samedi au Stadium. Une mission compliquée, qui se fera sans l'habituelle charnière centrale, mais avec une recrue italienne. Présentation du club picard. 

Un début de saison si compliqué  

Trois rencontres, et aucune d'elle terminée à onze contre onze. Il y a du spectacle avec l'Amiens SC en cé début de saison, mais pas au niveau des buts. Avec trois petits points au compteur, obtenus après une victoire sur le LOSC, le club picard s'évite pour le moment une place dans la zone rouge. L'équilibre paraît toutefois fragile, à l'image de la défaite concédée la semaine passée à la Licorne face à Nantes.

Prudence toutefois, car les Violets n'ont pas réussi à inscrire un seul but à l'équipe d'Alexis Blin la saison passée (0-1 ; 0-0), toujours protégée par un grand Régis Gurtner. Coachée par le technicien slovène, l'équipe picarde verra sans doute cette venue au Stadium comme une occasion de prendre des points, alors que se profilent ensuite deux réceptions copieuses à domicile (Lyon & Bordeaux). 

 

En défense, c'est l'hécatombe

Pour tenter de repartir des bords de la Garonne, le technicien picard devra se passer des services de son habituelle charnière centrale. Exclu le week-end passé face à Nantes, Dibassy manquera à l'appel, au même titre que son capitaine Prince Gouano, hospitalisé. Ajoutons à ces deux absences, déjà plus que paralysante, celle de Saman Ghoddos, suspendu lui par la FIFA. Mathieu Bodmer, de retour, dans le groupe, ne semble pas pour autant postuler - encore - pour 90 minutes. 

 

Le joueur à suivre

Une touche italienne du côté d'Amiens, c'est assez rare pour le souligner. Mais face à l'hécatombe en défense (voir ci-dessus), la recrue italienne Arturo Calabresi pourrait bien effectuer plus rapidement que prévue ses premières minutes en Ligue 1 Conforama. International italien chez les jeunes, ce droitier a été formé à la Roma - sans y disputer une seule minute en championnat, avant d'être prêté en Série B et de rejoindre Bologne. 

 

En bref 

  • Le seul buteur de la double opposition entre Violets et Picards la saison passée n'est autre qu'Alexis Blin. 
  • L'arbitre de la rencontre se nomme Florent Batta. La saison passée, celui-ci avait arbitré à deux reprises les Violets, à Angers (J6 ; 0-0) puis contre Nantes (1-0). 

 

La déclaration du coach adverse 

"Dans une saison, chaque club est confronté à une période difficile. Nous avons en tout cas les ressources et les armes pour faire face à cette situation. Nous avons également la volonté de réussir quelque chose à Toulouse."

 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus