Florian David : "J'ai appris énormément
en tant qu'homme au TFC"

Partager l'article
Publié le 20/11/2020 à 11h00
Modifié le 20/11/2020 à 11h34

Avant le déplacement à Chambly, nous sommes allés prendre des nouvelles de Florian David, attaquant du FCCO formé au TFC. Pour évoquer le match à venir et ses souvenirs de Toulouse après 10 ans passés ici ! (Crédit photos - Eric Crémois)

Tu vas jouer contre le TFC, ton club formateur. C'est quelque chose de particulier ?

Ça me fait plaisir de rejouer contre Toulouse, ce n'est pas un sentiment particulier mais je suis content de les retrouver. Je n'ai jamais joué contre le TFC depuis que je ne suis plus au club. 

As-tu encore des anciens coéquipiers avec qui tu es en contact ? 

Ici, il n'y a plus personne de ma génération. On a tous pris des chemins différents au niveau de nos carrières. Mais je suis toujours en contact avec Steve Yago, Jean-Daniel Akpa Akpro ou Lionel Mpasi. On a signé pro en même temps tous les deux et on a joué ensemble à Rodez.

Quel souvenir gardes-tu de ta formation au club ? 

J'ai beaucoup de fierté d'avoir évolué et grandi au TFC. J'ai appris énormément de choses en tant que joueur et en tant qu'homme, ça me sert encore énormément aujourd'hui et tout au long de ma vie. Il n'y avait que des bonnes personnes ici, les joueurs, le staff professionnel, la direction au Centre de Formation ou le personnel administratif.

Et de la ville de Toulouse en elle-même ? 

C'est une très belle ville, je me suis toujours bien senti à Toulouse. J'y ai vécu quasiment 10 ans, de 2005 à 2015. J'y suis revenu avec Rodez parce qu'on était délocalisé au Stadium, ça n'avait pas la même saveur mais c'était génial.

Tu as suivi les résultats du TFC ces dernières saisons ? 

J'ai toujours un peu suivi Toulouse, après je ne regarde pas les résultats en tant que fan, mais j'ai toujours un oeil sur le club et sur son parcours. 

"J'espère marquer contre mon club formateur"
 

Comment abordes-tu ce match contre Toulouse ? 

On a besoin de points, ça va être un gros match. Toulouse a eu un départ un peu difficile mais c'est une équipe en forme en ce moment. Il faut enclencher une spirale positive, ça peut passer. 

Vous avez fait match-nul (2-2) sur la pelouse de Troyes à 10 contre 11 lors du dernier match, c'est bon signe ?

Oui on sort d'un bon résultat à Troyes, ça nous a ressoudé, donné envie de faire ce genre de prestation. Maintenant, on a besoin d'une deuxième victoire cette saison. On aurait pu faire mieux mais on a manqué d'un brin de réussite sur plusieurs faits de jeu. Les éléments étaient un peu contre nous, mais j'ai bon espoir que la roue tourne. 

Tu as un pronostic pour le match de ce week-end ? 

Je mise sur une victoire de Chambly 2-0, et j'espère marquer contre mon club formateur !

Merci au photographe Éric Crémois pour ces clichés.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus