"Dans la continuité de notre première
sortie", réactions après TFC/Pau

Partager l'article
Publié le 01/08/2020 à 17h00
Modifié le 01/08/2020 à 17h09

Retrouvez les réactions de Manu Koné et Maxime Dupé à l'issue de la deuxième rencontre de préparation du TFC, disputée vendredi du côté de Saint-Gaudens face au Pau FC (2-2). 

 
Manu Koné : "Dans la continuité de notre première sortie"

Je vois ce deuxième match comme la continuité du premier. Tout n'a pas été parfait, mais on a pu voir la solidarité du groupe sur cette rencontre. Comme face à Sète, nous sommes parvenus à revenir au score et c'est une belle preuve de caractère de toute l'équipe. Nous avons besoin de cet état d'esprit vraiment collectif, de cette cohésion qui va nous permettre de progresser ensemble. Le coach insiste beaucoup sur cet aspect. Il nous a dit d'oublier le passé, et d'aller de l'avant tous ensemble. 

Evidemment, la chaleur a aussi été un facteur compliqué sur ce match. Après, comme le dit souvent le coach, elle est difficile pour les deux équipes. Et on oublie pas que le 22 août contre Dunkerque, il y a de fortes chances que les conditions soient les mêmes...

Sur les deux matchs, on en est à 5 buts encaissés et 5 marqués. Je vois plutôt le verre à moitié plein. Notre axe de progression, il est évidemment derrière. Les échéances vont se multiplier ces prochains jours avec deux autres matchs qui arrivent rapidement (ndlr : face à Bordeaux dès ce mardi, contre Rodez samedi prochain). Pour monter de niveau, il faut aussi veiller à respecter les passages obligés du football pro, c'est à dire la récupération et l'alimentation.  

 
Maxime Dupé : "Il ne faut surtout pas que cette pression nous inhibe"

"Personnellement, même si je me sens très bien déjà à l'intérieur du groupe, arrêter un penalty, c'est forcément un acte positif. Pour être précis, mon adversaire jouait au Paris FC la saison passée, j'en avais arrêté là bas, de l'autre côté. J'ai tenté un coup de bluff en partant de l'autre. Ça a marché, tant mieux pour moi ! 

Les mesures sanitaires n'ont pas aidé pour mon intégration dans le groupe, mais le stage puis les matchs amicaux sont aussi là pour ça. Ils permettent de mieux connaître et cerner mes partenaires. Nous gagnons en automatismes. Je vois ces deux retours au score comme une bonne chose, loin d'être anecdotiques. On a une force de caractère. Même amical, chaque match doit être joué pour être gagné. Pour l'instant, nous ne sommes pas en réussite, mais on arrive au moins à revenir au score. 

On sait qu'on devra assumer un statut tout au long de la saison, et même déjà maintenant lors des amicaux. L'objectif a été clair dès le départ, et on se doit déjà de l'assumer, par nos actes ou nos prestations. Il ne faut surtout pas que cette pression nous inhibe, bien au contraire. 

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus