Christian Mawissa signe son premier
contrat pro avec le TéFéCé

Partager l'article
Publié le 11/11/2022 à 10h00
Modifié le 17/11/2022 à 11h28

Fidèle à sa politique de formation, le Toulouse Football Club est ravi d’offrir à Christian Mawissa son premier contrat professionnel, qui prendra effet à compter du 1er juillet 2023. 

Certains y verront la suite, logique, d’une saison 2021-2022 déjà auréolée à plus d’un titre. Bien sûr, le sacre de champion de France U17 avec le TéFéCé, quelques jours après celui de champion d’Europe décroché avec l’équipe de France de la même catégorie, étaient certainement annonciateurs d’un avenir qui allait s’écrire, plutôt tôt que tard, en lettre majuscules. Mais cette signature, posée à l’encre du travail mais mâtinée de talent, ne trompe personne. “Il a beaucoup de qualités naturelles fortes, pose Thomas Fernandez, son entraineur avec les U19. C’est quelqu’un d’humble et d’ambitieux. Et l’humilité doit l’emmener vers l’ambition. Il apprend son métier mais c’est une passion chez lui.” 

À 17 ans, Christian, qui “a le sang violet depuis tout petit”, continue donc d’écrire sa carrière comme il joue sur un terrain. Avec intelligence, assurance et ambition. Comme il l’a toujours fait, finalement, depuis son arrivée au Centre de formation en 2017, du pied des montagnes ariégeoises de Saint-Jean-de-Verges où il a grandi et tapé dans ses premiers ballons. “Il va apprendre l’entrainement chez les pros et apprendre à être de plus en plus performant, prévoit Thomas Fernandez. C’est quelqu’un qui a de l’assurance dans le jeu et de la robustesse. Puis il est ambidextre, on ne sait pas s’il est gaucher ou droitier, c’est une vraie force chez lui.” 

Comme s’il fallait une preuve supplémentaire de son intégration express, voir Christian au milieu des entrainements de l’effectif professionnel cette saison n’avait rien de rare ni d’original. Une présence récurrente au soutien du groupe pro, concrétisée par une première apparition dans l'effectif lors du déplacement à Lille cette saison, qui ressemblait déjà à un avant-goût de ce qui l’attend désormais. De quoi susciter la joie d’un de ses illustres prédécesseurs, dans ce qui ressemble presque à un adoubement : “Je ne peux lui faire que des éloges, s’est réjoui Bafodé Diakité en connaisseur du poste et du parcours ! C’est une bonne personne, sur le terrain il donne tout, ça se voit. Je sais que quand il s’entraine avec les pros, il se régale et il travaille. C’est un très bon défenseur, qui a l’avenir devant lui. Il va se faire sa propre place tout seul, mais il a vraiment la carrure d’un grand défenseur, il peut devenir le successeur d’Issa Diop ! Il a tout ce qu’il faut, dans son bagage, pour pouvoir succéder à Issa et faire un bon début de carrière au TéFéCé.” 

Le temps viendra de décrocher du temps de jeu auprès des pros, comme d’autres Pitchouns avant lui, aujourd’hui bien intégrés à l’effectif de Philippe Montanier. D’autres missions attendent Christian d’ici mai prochain. Continuer à s’aguerrir, auprès de l’équipe Réserve de Jean-Christophe Debu. Mais surtout mener les U19 sur le chemin de la Coupe Gambardella. Et pourquoi pas au sommet de leurs ambitions. Car les siennes n'en sont qu’à leurs prémices. 

 

La réaction de Christian Mawissa

"C’est un mélange de joie et de fierté, je suis tellement heureux ... C’est mon club formateur, je suis ici depuis tout petit, ça fait énormément plaisir de signer son premier contrat professionnel dans son club formateur. Je suis fier de rendre mes parents, mes proches et mes amis fiers, ceux qui ont toujours cru en moi. Je remercie aussi mes coachs, je suis là grâce à eux. J’ai le sang violet, j’aime trop le club … depuis tout petit. Même avant, quand je ne jouais pas ici, j’aimais déjà le TéFéCé. L’objectif maintenant, c’est d’essayer d’intégrer le groupe professionnel, continuer à progresser surtout. J’ai déjà eu la chance d’aller à Lille, mais je ne suis pas rentré. Ce n’est pas grave, il faut continuer à travailler." 

 

La réaction de Damien Comolli, Président du TéFéCé 

"Je suis fier parce que le travail du Centre de Formation est de très grande qualité. Christian, c’est un symbole parmi d’autres symboles, parce qu’on a fait signer d’autres contrats pros. Kévin Kében, Farès Chaibi, et Christian Mawissa, ils n’ont même pas le permis de conduire ! C’est une récompense pour l’ensemble du club, pour l’équipe éducative du Centre de Formation qui fait un travail formidable. Former des joueurs dans une équipe qui gagne, ça va plus vite parce qu’ils accumulent de la confiance, de l’expérience. Christian est passé par une étape incroyable la saison dernière où il est champion deux fois en trois jours, ça c’est fabuleux et c’est aussi symbolique. Donc on est enchantés. Notre philosophie, c’est d’avoir entre 40 et 50% de l’effectif pro qui sont issus du Centre. J’ai dit à Christian que signer le premier contrat, c’était le plus facile de tous les contrats qu’il va obtenir. Parce qu’après, il faut s’améliorer tous les jours, emmener le TéFéCé le plus haut possible pour rêver à d’autres ambitions." 

 

La réaction de Julien Lacour, Directeur du Centre de Formation

"La réussite appartient à Christian. C’est certain que ça rayonne pour tout l’environnement qu’il y a autour de lui. Comme toute performance, c’est assez vertueux. J'y vois surtout un bon signe du destin et une bonne énergie collective pour les uns et les autres. C’est une belle génération, et quand un des leurs avance, ça ne peut qu’être entrainant pour tous. C’est un symbole fort et c’est d’autant plus beau que le garçon est authentique, quasi indéboulonnable dans son attitude donc je suis fier pour lui, je suis fier pour sa famille, ce sont des gens avec qui on a plaisir à travailler puis lui, il a vraiment le sang violet. Il est profondément attachant et comme les champions, il est capable d’être meilleur chaque jour. Je le sens boulimique de performance et d’avancer sans pour autant vouloir aller plus vite que la musique ou faire les choses au détriment des autres donc c’est une belle attitude."  

 

La réaction de Thomas Fernandez, entraîneur des U19 du TéFéCé

"C’est un vrai bonheur et un vrai soulagement parce que c’est un gamin de la région, et on accorde beaucoup d’important à ça, par rapport au maillot, aux valeurs. C’est hyper important pour nous d’avoir un joueur de la région, performant, qui signe chez nous et qui va rapidement franchir les paliers chez les professionnels. Il signe pro, mais mon souhait pour lui, ce n’était pas d’aller chercher la Gambardella cette saison, c’était qu’il signe professionnel. Désormais, c’est d’aller gratter une place parmi le groupe professionnel de Philippe Montanier, et j’espère qu’il le fera d’ici la fin de la saison."