Cattier, tradition
champenoise

Partager l'article
Publié le 09/12/2019 à 11h55
Modifié le 17/12/2019 à 15h12

Depuis treize générations, Cattier cultive l’excellence et l’élégance sous toutes leurs formes. Cette discrète mais renommée maison de champagnes est un véritable ambassadeur des bulles d’exception.

Un coffret en bois laqué noir mat, une étiquette réalisée en sérigraphie or à chaud… A l’approche des fêtes de fin d’année, le Clos du Moulin, la cuvée prestige de la maison Cattier et l’un des très rares clos historiques champenois, s’offre un nouvel écrin résolument moderne et élégant. Une véritable tradition de raffinement pour cette exploitation, habituée à offrir des habits de lumière à ses précieuses bulles comme c’est notamment le cas avec la cuvée Armand de Brignac, reconnaissable entre mille de par sa bouteille dorée et son ostentatoire as de pique gravé dessus. Il faut remonter à 1625 pour trouver trace des premiers raisins cultivés par la famille Cattier. Et à 1916 pour comprendre la philosophie cette maison restée familiale et indépendante depuis treize générations. Dans la petite commune de Chigny-les-Roses, au cœur de la montagne de Reims, trente-trois hectares de vignes sont traitées avec le plus grand soin et selon des procédés éco responsables. De ces terres, sortent chaque année 800.000 bouteilles prisées aussi bien prisé en France qu’à l’export. Un nectar qui se décline en six champagnes Premier, cru, et que l’on retrouve entre autres dans les espaces VIP du Stadium. La maison Cattier est d’ailleurs l’une des rares à proposer une gamme aussi complète, du blanc des blancs au rosé, en passant par un blanc de noirs issu de cépages pinot. Des vins qui vieillissent là aussi dans la plus pure tradition, au sein de caves enfouies dans la craie à plus de vingt-sept mètres de profondeur

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus