Bousculés, les Violets
tombent aux Costières

Partager l'article
Publié le 21/09/2019 à 22h25
Modifié le 23/09/2019 à 14h39

Largement bousculés en première période, et logiquement menés à la pause, les Violets n'ont pas su renverser la tendance en deuxième mi-temps, malgré une nette domination. Un deuxième revers à effacer dès mercredi avec la réception d'Angers (19h00). 

 

Nîmes Olympique 1-0 Toulouse FC

Samedi 21 septembre 2019 - 20h00 au stade des Costières

Arbitres : Monsieur Karim Abed, assisté de Messieurs Jeanne et Finjean

Buteur : Philippoteaux (38') pour Nîmes.

Avertissements : Deaux (43') pour Nîmes ; Saïd (43'), Reynet (72') et Amian (75') pour le TFC

Expulsion : Diakité (82')

NO : Bernardoni - Alakouch, Briançon (c), Martinez, Miguel - Deaux, Sarr (puis Fomba 65'), Valls - Ferhat (puis Paquiez 92'), Ripart, Philippoteaux (puis Ben Amar 91')

Entraîneur :  Bernard Blaquart

TFC : Reynet - Amian, Diakité,  Isimat-Mirin, Sylla - Vainqueur, Makengo (puis Dossevi 64'), Sangaré (puis Boisgard 79') - Saïd, Koulouris (puis Leya Iseka 65'), Gradel (c) 

Entraîneur : Alain Casanova

 

Le récit 

"Nîmes vous ramène rapidement à la réalité" avait prévenu le Coach Alain Casanova en amont de la rencontre. Les quatre premières minutes de ce Nîmes - TFC ont largement suffi à confirmer ses propos, tant la domination locale aura mis à mal notre équipe. Bousculés par des Crocos mordants, poussés par une ambiance électrique, les Violets sortaient saufs de la première demi-heure, et pouvaient même regretter deux offensives mal terminées sur le but de Bernardoni. Malheureusement, au pire des moments, à cinq minutes de la pause, nos joueurs étaient punis par Philippoteaux d'une superbe frappe enroulée. 

La réaction au retour des vestiaires était obligatoire, et ne tardait pas. Par deux fois en l'espace d'une minute, Ibrahim Sangaré lançait les hostilités, imité par Wesley Saïd et William Vainqueur. Désormais dominateurs, les Violets pouvaient remercier Baptiste Reynet, auteur d'une claquette décisive pour éviter un débours (62') de deux buts. La pression violette s'intensifiait au fil des minutes, mais n'offrait pas pour autant d'opportunités franches.

Pire, les hommes d'Alain Casanova terminaient même la rencontre à dix contre onze, après l'expulsion de Bafodé Diakité. Les Violets finissaient par s'incliner, malgré un bien meilleur visage affiché en seconde période. Une attitude et des intentions à revoir dès mercredi, au Stadium, face à Angers. 

 

Les temps forts 

  • 2' : Mal contrôlé par la défense violette, le ballon traîne dans la surface. Sidy Sarr, à l'affût, pense reprendre correctement le cuir. Baptiste s'empare de celui-ci. Dans les instants qui suivent, une perte de balle entraîne l'apparition du VAR pour un possible penalty, à la suite d'une lourde frappe de Philippoteaux. Monsieur Abed ne donne pas raison aux Crocos, et préfère le corner. 
  • 9' : Faute sifflée contre Kelvin Amian à l'entrée de la surface. Ferhat s'empare du ballon et essaie de surprendre son monde, directement. C'est (très) au-dessus des cages. 
  • 26' : Romain Philippoteaux entre dans la surface toulousaine, se met sur son pied droit avant d'essayer d'enrouler. Heureusement, deux pieds toulousains éloignent le danger.  
  • 31' : Sur un contre express, partis de leur camp, les Violets filent au but. Le bon centre de Wesley Saïd (sa centième en Ligue 1) est dévié au dernier moment par Miguel. Le latéral prive ici Max Gradel d'une énorme opportunité. 
  • 38' : Contré dix minutes plus tôt dans la même position, Romain Philippoteaux voit, cette fois, sa frappe parfaite rejoindre la lucarne opposée de Baptiste Reynet. Un tir imparable qui donne l'avantage aux locaux (1-0)

 


  • 48' - Après une combinaison intéressante au coeur du jeu, Ibrahim Sangaré s'avance et prend sa chance aux 25 mètres. La tentative vient flirter avec le poteau de Bernardoni. Trente secondes plus tard, le milieu ivoirien est de nouveau auteur d'une frappe. Celle-ci se voit plus vicieuse. Il faut un arrêt compliqué du portier des Crocos pour concéder un corner.  
  • 49' - Sur corner, le capitaine Briançon pense offrir le break à son club, mais est sanctionné d'un hors-jeu.  
  • 57' - Wesley Saïd, après une longue série de dribbles, puis William Vainqueur, de loin, prennent à leur tour leur chance. Paul Bernardoni repousse le danger, mais la pression est cette fois violette.  
  • 62' - Sarr prend le dessus dans les airs et envoie une tête puissante sous la barre. Il faut un arrêt exceptionnel de Baptiste Reynet pour éviter le break. Sur le corner suivant, c'est le poteau qui sauve les Toulousains.  
  • 70' : Entré en jeu quelques instants plus tôt, Matthieu Dossevi trouve Bafodé Diakité dans les airs, sur corner. Le Pitchoun boxe bien sa tête, mais celle-ci passe au dessus de la transversale des Gardois. 
  • 82' : Pour un tacle à retardement, Bafodé Diakité est exclu directement, et laisse son équipe en infériorité numérique, malgré un nouveau retour du VAR. 
  • 91' : Après un incroyable moment de pression sur les buts de Bernardoni, Max-Alain Gradel centre en retrait pour Amian, dont la tête passe au-dessus. 
  • 93' : Sur l'ultime coup-franc de la rencontre, la reprise de William Vainqueur, déviée par Issiaga Sylla, termine sa course à côté. 

 

Réactions

Max-Alain Gradel au micro de beIN Sports

"C'est difficile de dire ce soir que l'on méritait quelque chose de ce match. Honnêtement, jusqu'à l'heure de jeu, nous nous sommes faits marcher dessus! C'était d'ailleurs logique d'être menés au score. Nous avons eu une réaction dans les vingt dernières minutes mais en Ligue 1, c'est déjà trop tard pour espérer faire un résultat.

À chaud, ce n'est pas le moment de parler mais je pense que nous allons beaucoup le faire dans les heures qui arrivent, pour régler les choses. Il y a des automatismes à régler, avec beaucoup de nouveaux joueurs et nous allons continuer de travailler à l'entraînement pour beaucoup mieux négocier ce genre de situations, ce genre de matchs."

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus