Au finish, les Violets
s'inclinent à Rennes

Partager l'article
Publié le 27/10/2019 à 17h25
Modifié le 29/10/2019 à 16h54

Alors qu'ils pensaient avoir fait le nécessaire en égalisant à cinq minutes du terme, les Violets ont une nouvelle fois craqué dans le temps additionnel, et s'inclinent à Rennes. Un revers frustrant, à digérer très rapidement. Compte-rendu ci-dessous.

 

Stade Rennais FC 3-2 Toulouse FC

Dimanche 27 octobre 2019 - 15h00, Roazhon Park 

Arbitres : Monsieur Antony Gautier, assisté Messieurs Annonier et Lombard

Buteurs : Niang (3'), Hunou (6'), Gboho (92') pour Rennes ; Dossevi (42'), Gradel (84') pour le TFC

Avertissements : Moreira (36'), Amian (79') pour le TFC ; Bourigeaud (65') pour Rennes.

SRFC : Mendy - H.Traoré, Gnagnon, Da Silva (c), Maouassa (puis Morel 73') - Raphinha, Bourigeaud, Camavinga, Niang - Hunou (puis Siebatcheu 64'), Del Castillo  (puis Gboho 90')

EntraîneurJulien Stephan

TFC : Reynet - Moreira, Amian, Isimat-Mirin, Sylla - Sangaré (puis Boisgard 18'), Vainqueur (puis Makengo 76') - Dossevi, Sanogo (puis Leya Iseka 65'), Koulouris, Gradel (c)

Entraîneur : Antoine Kombouaré

 

Les temps forts 

  • 1' : Sur un premier décalage de Yaya Sanogo, le capitaine Max-Alain Gradel prend sa chance. Malgré le rebond devant lui, Mendy parvient à dévier le cuir hors de son cadre. 
  • 3' : Après un bon débordement de Maouassa sur le côté droit, Niang est à la réception d'un centre en retrait est ne se fait pas prier pour fusiller Baptiste Reynet. Entame cauchemardesque des Violets, déjà menés à la marque. (1-0).
  • 6' : Ça ne pouvait pas être pire, avec le deuxième but dans la foulée, signé Adrien Hunou, premier à reprendre une belle reprise de Gnagnon (2-0).  
  • 23' : Trouvé à vingt-mètres des buts adverses, Steven Moreira tente sa chance. C'est assez puissant, mais le ballon finit largement au-dessus. Dans la foulée, Sanogo bute une première fois sur Mendy, alors que Koulouris est trop juste pour reprendre une très belle passe de Matthieu Dossevi.   
  • 42' : Tout en justesse technique, en reprenant un centre fort de Sylla repoussé par Mendy, Matthieu Dossevi permet au TFC de revenir à un but des locaux ! Le premier de la saison de notre ailier droit. (2-1)
  • 45' : Décalé par Matthieu Dossevi, Steven Moreira centre fort. Yaya Sanogo devance la sortie de Mendy, mais sa déviation échoue à quelques centimètres du poteau breton. 


  • 53' : Au deuxième poteau d'un corner frappé par Matthieu Dossevi, Max-Alain Gradel envoie une magnifique reprise de volée croisée. Le ballon vient tutoyer le poteau de Mendy, totalement battu. Quel dommage !  
  • 55' : Raphinha prend le meilleur sur Sylla et centre fort. Heureusement, son centre fort longe la ligne mais n'est touché par personne. 
  • 63' : Nouveau bon décalage de Dossevi, qui centre au point de penalty. Koulouris reprend le soir de la tête mais voit Mendy capter sans problème le cuir.   
  • 70' : Enorme remontée de balle de Camavinga, qui file au but et vient défier Baptiste Reynet. Le ballon termine en corner pour les locaux. Celui-ci ne donne rien.   
  • 74' : Coup-franc à l'entrée de la surface pour Raphinha. Touché par le mur, le cuir ne termine qu'en corner. 
  • 84' : A l'entrée de la surface, sur un coup-franc obtenu par Steven Moreira, Max-Alain Gradel fait encore parler son adresse et permet au TFC de revenir à la marque ! (2-2)

 

  • 90' : De la tête, Siebatcheu pense redonner l'avantage à son équipe, mais c'est à côté.
  • 92' : Tout juste entré en jeu, le jeune Gboho fait le geste juste au coeur de la surface, et offre le but de la victoire à son équipe. Cruelle déception. (3-2)

 

La réaction

Antoine Kombouaré sur beIN Sports

"Quand on fait une entame de match si catastrophique, c'est compliqué de faire un résultat. J'ai aimé la réaction de mes joueurs, j'ai aimé leur révolte et leur capacité à repartir de l'avant pour marquer. Après, on voit aussi l'inexpérience et la jeunesse de ce groupe. Il y a des choses positives malgré tout à retenir de ce match là et c'est important.

Il y a un groupe, qui vit bien ensemble, et quand certains sont moins bien, ceux qui entrent doivent être capables d'apporter un plus. Est-ce que nous aurions mérité de ramener au moins un point? Compte tenu de notre entame de match, c'était compliqué. Bravo à Rennes et à nous de faire ce qui faut pour ne plus reproduire ce genre d'erreurs.

Nous avons un gros match samedi face à Lyon qui nous attend au Stadium! Nous devons retenir les leçons de ce match pour pouvoir avancer, grandir et gagner de tel match!"

 

Le prochain rendez-vous des Violets donc, en Ligue 1 Conforama, c'est samedi prochain au Stadium face à l'Olympique Lyonnais. Max Gradel et ses coéquipiers devront donner le meilleur d'eux-mêmes pour aller chercher la victoire! Et avant cela, place aux seizèmes de finale de Coupe de la Ligue mercredi à Niort.

Nous utilisons des cookies pour améliorer votre expérience. Vous pouvez modifier les réglages de votre navigateur à tout moment. En savoir plus